Home / Humeur / Enfants jetables, le pays de la honte…

Enfants jetables, le pays de la honte…

rehomingenfant

Les enfants jetables… Quel terme atroce.

Voici un sujet qui fait de plus en plus parler de lui. Il s’agit d’un système de rehoming (replacement normalement réservé aux animaux) pour enfant aux Etats-Unis. Vous avez adopté un enfant et vous vous êtes lassé ? Il n’est pas suffisamment mignon ? Ne fait pas assez la vaisselle ? Passez une petite annonce et replacez le ! C’est aussi simple que cela…

Je suis tombée sur ce sujet par hasard sur facebook. Allant de lien en lien je suis ensuite tombée sur ce reportage que je vous mets en bas de l’article. Le sujet semble une mauvaise blague et commence par des enfants et jeunes adolescents qui défile sur un tapis dans une petite salle pendant qu’une femme les décrits au micro. Le but ? Les placer à ceux qui seraient intéressés. Un gamin vous plaît mais vous n’êtes pas sûr de vous ? Vous pouvez le garder quelques semaines pour faire un essai ! Magique non ?

Ou plutôt révoltant… 

Le manque d’amour et d’estime de soi est un mal terrible. Je n’ose pas imaginer ce que ressentent ces gamins, les troubles avec lesquels ils grandissent… Comment devenir adulte de façon stable avec une telle vie ? Comment être bien dans sa tête en ayant été un simple objet inutile passé de mains en mains ?

Beaucoup ont été adoptés à l’étranger pour finir finalement dans des petites annonces. Pourquoi faire autant d’efforts en se lançant dans une adoption pour abandonner l’enfant ensuite ?

Oui, un enfant ce n’est pas toujours facile et élever l’enfant d’un autre doit-être encore plus compliqué et parfois frustrant, mais il s’agit d’enfant, d’un être humain sensible et en attente d’affection, pas de nouvel abandon… Je n’arrive pas un comprendre que l’on puisse se comporter de la sorte.

L’humanité me fait vraiment de plus en plus peur et ne semble pas s’améliorer avec le temps…

 

One comment

  1. J’avais déjà vu des extraits, mais c’est vraiment à vomir! L’esprit de consommation est vraiment vraiment partout maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *